sErvice civIque
LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT / COLLECTIF DES VOSGES

CITOYENNETÉ EPINAL : DU FUTSAL COMME VECTEUR DE TOLÉRANCE

publié le 27-10-2016

;;,

Le sport comme vecteur de tolérance, de respect et de fraternité : tel était le message véhiculé via le tournoi de futsal organisé ce mercredi par l’Ambition Spinalienne Omnisports (ASO) au gymnase Charles-Perrault du plateau de la Justice. Un tournoi symboliquement baptisé Tolérance Cup et imaginé par Kais Benelhadj, jeune salarié de l’association et par ailleurs arbitre de football en District des Vosges. Un projet qu’il a monté avec le concours de 15 jeunes qui effectuent un service civique dans l’association.

Huit équipes de 5 joueurs s’étaient inscrites au tournoi. Après chaque rencontre, elles sont passées devant les stands où, entre jeu de piste et questions sur la discrimination, le thème de la tolérance était abordé et débattu. Avec un petit enjeu compétitif puisque la meilleure équipe se voyait récompensée d’une place pour le match de Ligue 1 Nancy-Bastia. Stéphane Viry, président de l’ASO et adjoint municipal à la citoyenneté et à l’intégration, a désigné l’équipe victorieuse, mais surtout rappelé que « le sport peut être un vecteur pour la fraternité et le respect ». Une conviction partagée par Kais Benelhadj, qui entend ainsi battre en brèche les « messages de haine ».

Pour Jordan Colson, qui a créé une équipe de foot loisirs en mars, et dont 3 équipes étaient inscrites au tournoi, c’est une évidence : « Le respect, c’est la base. Peu importe l’origine, la religion, la couleur. Je veux des joueurs qui se respectent et respectent l’adversaire ».