sErvice civIque
LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT / COLLECTIF DES VOSGES

EPINAL : FIÈRES DE FAIRE PARTIE DE LA POLICE MUNICIPALE GRÂCE AU SERVICE CIVIQUE

publié le 31-08-2016

ddd

Deux jeunes femmes ont intégré la police municipale dans le cadre d’un service civique. Sur le terrain, elles sont au contact du public, remplissant avec fierté leurs missions de surveillance et de prévention.

Mélanie Dieudonné, 24 ans et Meryl Heitz, 18 ans effectuent un service civique au sein de la police municipale spinalienne depuis le 1er juin. Formées par le brigadier-chef principal Gérard Zimmer pendant une semaine, elles sont autonomes sur le terrain. « Mais au moindre problème, elles m’appellent ! » souligne le policier.

Pourquoi avoir choisi d’effectuer votre service civique au sein de la police municipale ?

Méryl : « C’est une bonne façon de commencer dans la vie active. C’est une bonne expérience qui me permet de découvrir le métier des forces de l’ordre. Je voudrais entrer dans la gendarmerie plus tard, en tant que maître-chien ».

Mélanie : « J’ai découvert la police municipale lors d’un stage que j’ai effectué au mois de mai. Ça m’a plu, du coup j’ai postulé pour un emploi en service civique. Je suis ravie ! »

Quelles sont vos missions ?

Mélanie : « Nous faisons de la surveillance à pied ou à vélo, dans la ville et les parcs, au château, à la Roseraie, au Cours, au port et à la Chipotte ».

Méryl : « Nous faisons également de la prévention, par exemple sur la consommation d’alcool qui est interdite ou sur l’obligation de tenir les chiens en laisse. Nous renseignons aussi les gens, on répond aux questions et on fait remonter les problèmes que les citoyens peuvent rencontrer ».

Mélanie : « Ah ! Et on surveille aussi les chasseurs de Pokémon ! (rires) »

Quel regard justement portent les gens sur vous ?

Mélanie : « Les gens viennent à notre rencontre et nous posent des questions, sur ce qu’on fait, nos missions ».

Méryl : « Comme vous êtes en train de le faire en fait ! »

Qu’est-ce que ça fait de porter un uniforme de police ?

Mélanie : « Pour moi c’est une grande fierté ! »

Méryl : « Oui, je suis fière de représenter la Ville d’Epinal ! »

Une vraie vocation donc ?

Mélanie : « Oui, je voudrais devenir ASVP (agent de surveillance de la voie publique) ou entrer dans la police nationale ! »

Méryl : « Oui, je suis en train de me préparer pour le concours de GAV (gendarme adjoint volontaire) ».