sErvice civIque
LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT / COLLECTIF DES VOSGES

TOM PIERRE, UN CITOYEN DE DEMAIN DES AUJOURD'HUI GRACE AU SERVICE CIVIQUE

publié le 04-05-2016

Tom Pierre

Sa démarche est citoyenne plus qu'intéressée. Tom Pierre Tacquard est en service civique à la Vigie de l'eau depuis le mois de février. Un dispositif qui l'a séduit pour plein de raisons.

En première année d'études de droit par correspondance, le jeune homme de 18 ans disposait de temps devant lui et d'une profonde envie de l'employer à quelque chose d'utile. L'environnement et le droit ? " Pas de rapport entre les deux" sourit le Vittellois. "Mais rien n'empêche d'avoir de nombreux centres d'intérêt en dehors de sa vie professionnelle. Moi j'aime les sciences mais pas les maths alors l'environnement me convient bien." Sous contrat pour six mois, volontaire et posé, Tom Pierre doit faire 25 heures par semaine au sein de la structure dédiée à l'eau et à sa connaissance. En réalité, il s'investit pleinement dans sa mission, sans avoir l'oeil sur la montre. "S'il faut donner un coup de main, je suis là".

En charge de l'accueil du public, des visites et de la conception d'outils pédagogiques, l'étudiant s'est révélé. "Je me trouve finalement plus sociable que je ne croyais, plus ouvert." Cette expérience est pour lui une réussite, une belle découverte aussi, qui remplit tous ses objectifs de "mission d'intérêt publique, insertion professionnelle et acquisition de multiples compétences". Et en plus, il touche une indemnité bienvenue de 573€ par mois.

Son regard tout neuf est un bienfait également pour la Vigie, une des rares structures dans le domaine de l'environnement à accueillir des services civiques. Tellement rare que Tom Pierre a été mis en lumière par le Préfet des Vosges pour son engagement aux côtés de l'association.

A la fin du mois d'août, sa mission prendra fin. un état de fait irrémédiable mais que le jeune homme, dans sa conception altruiste du monde, prend bien parce qu'il faut "laisser sa place pour que chacun puisse en profiter".

D'ici quatre mois, il s'est mis en tête de terminer son projet de jeu de plateforme à destination du public pour assimiler les notions liées à l'environnement. il n'a aucune obligation de résultat, rien qui l'oblige à le faire. Il s'est juste fixé une "contrainte éthique" pour que la Vigie de l'eau puisse utiliser à sa guise ce qu'il aura créé.

Si le Service Civique est une découverte de la citoyenneté, celui de Tom Pierre Tacquard est réussi.