sErvice civIque
LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT / COLLECTIF DES VOSGES

Ce qu'une mission de service civique révèle de vous aux recruteurs

publié le 07-04-2016

fddsfed

Le service civique peut se révéler un sérieux atout pour valoriser des compétences dans un cadre non formel. Non seulement parce qu'il montre aux recruteurs que vous possédez des compétences, mais aussi parce que cette expérience volontaire leur dévoile quelques pans de votre personnalité. Exemples en 5 points.

"En tant qu'entrepreneur, si je recrute quelqu'un, ce sera sur ce qu'il fait en dehors de ses études. Le service civique, sur un CV, est révélateur de passion, d'altruisme, d'engagement mais aussi d'autonomie", affirme Denis Jacquet, président du mouvement patronal Parrainer la croissance. Et ce n'est pas tout ! Voici en 5 points ce qu'une mission de service civique révèle sur vous, tirés des témoignages de jeunes qui ont effectué des missions.

#1. Vous êtes dynamique

Denis Jacquet affirme que le service civique est révélateur d'un état d'esprit : "Le jeune ne reste pas chez lui à attendre des offres d'emploi, il est dynamique". Manon Crozet, 24 ans, diplômée d'AgroParisTech, était en recherche d'emploi depuis quatre mois lorsqu'elle a pensé à faire un service civique à Énergie Jeunes, une association qui lutte contre le décrochage scolaire chez les collégiens des quartiers défavorisés. "J'étais essoufflée dans mes recherches. Cela m'a permis de me donner un rythme et de me motiver à me concentrer pour trouver un emploi. Lors de mon premier entretien d'embauche, pendant que j'étais encore en service civique, les recruteurs ont apprécié de voir que j'avais gardé une activité", témoigne l'ingénieur.

#2. Vous êtes responsable

Aujourd'hui, Manon a décroché un VIE (volontariat international en entreprise) dans une entreprise d'importation de fruits exotiques, où elle sera gestionnaire des ressources en eau sur un site situé au Ghana. "Pour un premier poste, c'est beaucoup de responsabilités à ma charge", admet-elle, satisfaite. Les jeunes en service civique ont en effet une première expérience à faire valoir auprès des recruteurs.

"J'ai reçu tout de suite d'importantes responsabilités pour mon CDD [contrat à durée déterminée, NDLR] au CROUS de Franche-Comté, car on avait confiance en moi", confie David Littot, 26 ans, titulaire d'un master théâtres et cultures du monde de l'université de Besançon. Alors en service civique au théâtre universitaire de Franche-Comté, il a été repéré par des personnes du CROUS qui l'ont vu à l'œuvre dans ce cadre.

#3. Vous êtes expérimenté

Les employeurs ont souvent du mal à embaucher un jeune sans première expérience professionnelle. Le service civique peut donc permettre d'être une "transition" comme le reconnaît David, qui a fait des petits boulots pendant deux ans avant de commencer à travailler dans sa branche. "Comme mon service civique se déroulait dans une petite structure, j'ai pu toucher à tout, de la communication à la recherche de partenaires", explique-t-il.

Il n'est pas le seul à avoir pu se former concrètement à son métier. "Mon service civique de développement d'activités culturelles, au sein de l'association Velours, m'a permis de travailler de A à Z sur un gros projet d'ateliers et de créer un réseau considérable, essentiel dans le milieu artistique", raconte Charlotte Coudert Belarabi, diplômée d'un master en droit des collectivités territoriales et administration des entreprises.

#4. Vous êtes plus sûr de vous

"On pense qu'un service civique est perçu comme un stage par les recruteurs. Mais pas du tout : on participe davantage et on emmagasine une confiance utile pour les entretiens d'embauche", affirme David. Pour Manon, les compétences qui lui ont permis d'être recrutée sont : "mes capacités d'animation, un certain caractère, une affirmation de soi". Quant à Charlotte, si elle a décroché un poste de chargée de mission culture auprès de la FRMJC (Fédération régionale des MJC) en Champagne-Ardenne, c'est grâce à sa répartie lors d'une réunion de travail.

#5. Vous êtes engagé

Pour Manon, "il y a une implication sociale dans le service civique. Cela reflète des valeurs de solidarité, de sensibilité à des enjeux sociaux". Des informations sur la personnalité du candidat qui ne déplaisent pas aux recruteurs... "Les jeunes font preuve d'engagement, d'innovation et de créativité", affirme Bernard Le Masson, président de la Fondation Accenture. Son entreprise recrute des lauréats de l'Institut du service civique, sélectionnés selon leurs projets. Passerelle vers l'emploi, le service civique permettrait donc de mettre en valeur le meilleur de vous-même.

 

Source: http://www.letudiant.fr/jobsstages/nos-conseils/service-civique-ce-qu-il-faur-savoir-avant-de-s-engager/5-competences-acquises-grace-au-service-civique.html
Delphine Dauvergne Publié le 05.02.2015