sErvice civIque
LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT / COLLECTIF DES VOSGES

LE SERVICE CIVIQUE PLEBISCITE A ROVILLE-AUX-CHENES

publié le 02-01-2017

fd

Trois jeunes gens ont rejoint l'Ecole d'Horticulture et de Paysage de Roville où ils accomplissent un Service Civique. Un bel engagement qui leur permet de faire évoluer parfois leur projet professionnel.

Ils ne sont ni salariés, ni stagiaires, ni bénévoles. Ils sont volontaires, engagés en Service Civique. Et c'est à ce titre qu'ils ont récemment rejoint l'école d’horticulture et de paysage...

Ils? ce sont Jules Courtalon, Noémie Trinkwell et Paul Charbeau.

Deux d'entre eux arrivent en terre connue... Noémie a en effet obtenu à Roville un Bac pro et un BTS en aménagement paysager avant d'intégrer, à Antibes, une classe préparatoire aux grandes écoles du paysage et préparé une licence en géographie.

A la recherche d'un poste d'architecte paysager, c'est un peu par hasard qu'elle a découvert le Service Civique. Elle a signé pour un engagement au service des jeunes, se chargeant de l'accompagnement scolaire. Elle apprécie tellement ce domaine qu'elle pourrait bien en faire son métier... mais rien n'est encore décidé.

Paul a lui aussi effectué son cursus scolaire à Roville. Il y a obtenu en juin dernier un BTS en productions horticoles, après un Bac pro.

Il a été orienté vers le service civique par l'un de ses enseignants, et réalise ce dernier en pépinière où, au-delà de son rôle technique, il contribue à la promotion du patrimoine horticole régional.

Il apprécie également le contact avec les élèves, et son projet professionnel évolue aussi.

Jules, quant à lui, vient tout juste de découvrir Roville où il prête main-forte aux salariés en charge des serres. Originaire de Paris, il a obtenu une licence en biologie et écologie à Angers et compte bien voir aboutir son projet: créer une ferme maraîchère en Vendée ou en Bretagne.

Trois jeunes, trois parcours, trois projets.. mais un même engagement

CE QU'EN PENSE LE DIRECTEUR
" C'est la première fois que nous accueillons au sein de l'établissement des jeunes volontaires en Service Civique. Il s'agit en fait d'échanges: les volontaires apportent des services à l'école et aux apprenants, et cette expérience leur permet de conforter ou non leur futur projet professionnel", avoue Thierry DEFAIX, directeur.