sErvice civIque
LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT / COLLECTIF DES VOSGES

VOSGES : L’ANTEPENDIUM DE L’ÉGLISE DE BOUXURULLES RESTAURÉ GRACE A UN JEUNE VOLONTAIRE EN SERVICE CIVIQUE

publié le 18-11-2016

gfj

C’est un jeune volontaire en service civique dans la petite commune de Bouxurulles qui a fait la découverte en 2014. Alors qu’il avait pour mission de participer à la rénovation du mobilier liturgique de l’église Saint-Maur, en lien avec son projet professionnel de menuisier, Alexis Charondierre est tombé sur un antependium (du latin qui pend devant), élément décoratif d’autel datant du XVIIe siècle.

Une œuvre étonnante en bois à deux faces polychromes, représentant d’un côté l’Adoration du Saint-Sacrement. Et de l’autre, un memento mori, utilisé lors des cérémonies funéraires illustré de crânes, qui servait durant des liturgies particulières. Soit un panneau mobile réversible qui « fait toute son originalité » selon le conservateur du musée départemental d’Épinal Thierry Dechezleprêtre qui accueille cet objet, afin d’en faire profiter les visiteurs.

Le maire de Bouxurulles Jean Vaubourg, sur les conseils de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles), s’est porté candidat au concours pour la sauvegarde du patrimoine des communes françaises. Cette œuvre, protégée au titre des monuments historiques, a ainsi pu bénéficier d’une importante restauration par l’Atelier régional de conservation ARC-Nucléart de Grenoble, spécialisé dans les bois flottés. Qui vient de s’achever sous la responsabilité de Gaëlle Ferdek. Un travail exemplaire pour une œuvre non signée « d’une grande qualité picturale », selon Marie Gloc, la conservatrice régionale des monuments historiques. Contrairement à la belle découverte faite récemment dans la chapelle de Thiélouze à Uzemain, où un tableau représentant l’Annonciation a été retrouvé signé… du peintre lorrain Nicolas Belot.